Accueil » Derniers Articles » Jean-Marie CUOQ remporte le 48e Tour Auto Opel

Jean-Marie CUOQ remporte le 48e Tour Auto Opel

Comme nous avons pu le constater tout au long de ce weekend, le « Tour Auto » reste un évènement très populaire à La Réunion et attire toujours les spectateurs en masse sur le bord des routes: le résumé de 3 jours de compétition.

Les 93 équipages admis au départ, se sont élancés vendredi soir dans l’ouest sur les spéciales de BELLEMENE et VUE BELLE. Jean-Marie CUOQ, multiple champion de France est le premier à prendre le départ au volant de sa C4 WRC (une première à la Réunion). Présent en 2016 sur une Xsara WRC, le pilote Ardéchois avait clairement en tête pour ce 48e Tour Auto, d’ajouter à son (long) palmarès le titre de la prestigieuse épreuve régionale. Tous, les yeux rivés sur les chronos attendaient de jauger ses prestations sur la C4, mais aussi celles de la tête de course. Dès l’arrivée des 10 premières voitures, c’est bien Jean-Marie CUOQ qui s’imposait en faisant le scratch. C’était la première spéciale, et l’on attendait la suivante pour observer si les compétiteurs locaux allaient pouvoir réagir face à cette première offensive. Mais très en phase, l’équipage de la C4 affirmait sa puissance en signant le 2e scratch de la soirée.

Le lendemain, dans LES RADIERS (bien qu’en sens contraire par rapport à 2016), cela semble être la même mélodie que la veille, avec un nouveau temps scratch signé par l’équipage numéro 1. Damien DORSEUIL confirme ce qu’il pensait avant le début de ce rallye, à savoir qu’il sera difficile pour lui d’aller chercher Jean-Marie CUOQ devant, trop rapide. Tenter de rattraper la WRC, plus puissante, ne serait que prise de risque selon Damien DORSEUIL avec la 208 T16. Il se battra ainsi tout le weekend pour essayer de tenir ses poursuivants hors de portée, et marquer le maximum de points pour le Championnat.
Des poursuivants, qui derrière, mènent une bagarre effrénée dans les spéciales de la Plaine des Palmistes, notamment avec un duel entre Thierry LAW-LONG et Olivier PAYET. C’est finalement sur la dernière spéciale de la journée, dans RENAISSANCE qu’ Olivier PAYET parviendra à creuser un petit écart de 7sec, plus significatif. Farouck MOULLAN, qui depuis le début de la course n’arrivait pas à trouver le niveau qu’il et qu’on espérait aussi, commençait à se sentir mieux au fil des spéciales, mais sera contraint à l’abandon dans FREMICOURT 3, la rotule de direction cassée, provoquée à la suite d’un choc avec un caillou.
Mais pendant ce temps…, l’équipage Jean-Marie CUOQ/Christophe TONRU, intouchable, continuait à aligner les temps scratch spéciale après spéciale!

Dimanche 30 Juillet, le refrain de la veille allait à nouveau résonner dans les têtes, avec un champion qui affirmait qu’il n’était pas question pour lui d’opter pour une gestion de course avec l’avance qu’il possédait, mais au contraire, qu’il allait certainement encore attaquer dans les spéciales à venir! Véridique, pour chaque spéciale de parcourue, c’était un scratch de plus que l’on ajoutait aux performances de Jean-Marie CUOQ. Il remporte alors le 48e Tour Auto Opel Rallye de La Réunion haut la main, avec 2min50sec sur Damien DORSEUIL, qui termine 2e de ce rallye et conserve sa place de leader au classement provisoire du Championnat rallye de La Réunion.

Au terme de cette épreuve, nous noterons une fois de plus la performance d’Olivier PAYET sur la 207 S2000 du Team NTR Racing, qui posée à la 3e place du podium, fait 24s de plus que la 208 T16. Cela laisse présager de très belles bagarres pour le prochain rallye à venir, d’autant plus qu’on sera dans « la cour » d’Olivier PAYET lors du 10e Rallye National de Bourbon…
On évoquera aussi la super progression de Christophe VASSOR à compter de la 2 ETAPE, un VASSOR qui a transformé sa SKODA en fusée et termine 5e au général. Johny PICARD, fidèle à ses prestations fait également une belle performance, malgré les déboires mécaniques rencontrés avec la voiture tout au long de ce rallye, il fini 6e au scratch. Nous parlerons aussi d’Olivier BARDEUR qui pour une première sortie avec sa Fabia S2000 s’en sort pas trop mal et termine 7e au général!
Enfin, le retour de la famille RAJOEL (mari & femme) sur ce Tour Auto, après 8 mois d’absence. Une reprise qui a été assez difficile en début de course, mais qui s’est nettement améliorer en ée partie, ou Mamisoa a quelque peu retrouver de bonne sensations. La HONDA Civic termine 1ère des 2 roues motrices à la 9e place au général.

Nous donnons rendez-vous à tous les passionnés de ce sport mécanique les 15, 16 & 17 Septembre dans l’Est, à l’occasion du 10e Rallye National de Bourbon, à très bientôt !

 

Classements détaillés du 48e Tour Auto Opel Rallye de La Réunion par Autorun.re

CLASSEMENT TOP 10 SCRATCH

CLASSEMENT GROUPE A SCRATCH

A6

A6

A6K

A6K

A7

A7

A7S

A7S

A8

A8

A8W

A8W

CLASSEMENT GROUPE F SCRATCH

F214

F214

F213

F213

F212

F212

CLASSEMENT GROUPE N SCRATCH

N4

N4

N3

N3

N2

N2

N1

N1

CLASSEMENT GROUPE R SCRATCH

R5

R5

R4

R4

R3

R3

R2

R2

R1

R1

Toutes les infos (cartes, itinéraires, cls) du 48e Tour Auto Opel rallye de la Réunion sur autorun.re